Réunion des coordinateurs - 30 mars 2017

La parole aux coordinateurs

Pour la première fois depuis la création de Gourmandignes, les coordinateurs se sont retrouvés pour faire un point sur les contrats. Voici un résumé de cette soirée.

Légumes (Cécile Piederrière)

Cécile Piederriere a pris la coordination, avec Irene Dafonte comme adjointe. Seul problème sur le contrat : tous les chèques n'arrivent pas à l'heure. Il n'y a pas d'atelier découverte prévu pour l'instant, les serres sont maintenant OK. Joël tourne avec trois Amap.

Porc (Marie-Christine Boutheau)

Très bon produit, de l'avis de nombreux amapiens. Le producteur est Joël Dalongeville. Il y a eu 12 caisses de 5 kilos une caisse de 10 kilos. Pour obtenir le produit, passer par Marie-Christine Boutheau. Il n'y a pas de planning de livraison pour l'instant. En général, on peut prévoir 70 kilos par porc, il y a plusieurs porcs dans l'année. Marie-Christine a proposé l'idée d'un atelier pâté.

Bœuf (Céline Vachier)

Ce contrat a perdu quelques contrats depuis l'année dernière. Actuellement, il représente 14 contrats. Le producteur a repris son emploi à la SNCF, il cumule donc deux emplois. Pour l'instant, c'est un contrat qui était géré sur papier, mais la gestion va passer sur cagette. Ce contrat aurait besoin de nettement plus de volume. Il est de plus très compétitif par rapport à la viande non bio de supermarché ou coopérative.

Produits d'entretien (Romain Foucher)

C'est un contrat annuel, qui regroupe actuellement très peu d'adhérents. Il permet d'obtenir du savon (fait par Florence, adhérente de l'AMAP) et des produits ménagers. Le sondage de fin d'année était globalement positif, mais avec quelques personnes qui avaient un avis mitigé, surtout sur les produits d'entretien ménagers. Romain vous sollicitera bientôt pour vous demander votre avis sur la poursuite de ce contrat.

Poulet (Romain Foucher Cédric Gautier)

22 adhérents cette année. Avec la grippe aviaire, il est difficile de trouver des poussins. Le producteur est donc obligé d'aller chercher des poussins au dessus de Nantes. Il y a moins d'adhérents que l'an dernier, l'offre est aussi plus large. Pas ce visite chez le producteur pour l'instant, pour cause de grippe aviaire, mais d'ici cet été, il y aura un atelier.

Les coordinateurs voudraient avoir votre avis sur le produit. Le contrat s'arrête en juin, et en fonction de votre avis, ils verront s'ils renouvellent.

Agneau : Anne Girod

Deux livraisons à l'année, contrat à la demande, il y a en moyenne 13 à 15 contrats. 15 € le kilo. Prochaine livraison pour le mois de mai (oui, après Pâques). Pas de nouvelles de l'activité Laine. En ce qui concerne les ateliers découverte, les amapiens sont les bienvenus, mais il faut contacter Thérèse Kohler via son site, car elle n'a pas de visibilité pour organiser des ateliers.

Poisson : (Olivier Claverie)

Il manque 1 ou 2 contrats pour arriver à 20 contrats. Certains amapiens ont laissé leur place sur un mois pour faire goûter à d'autres amapiens qui souhaiter découvrir le contrat. Un atelier préparation et techniques serait fortement apprécié. Le poisson est excellent.

Fleur de sel (Magalie Toustou)

Il y aura une distribution début mai. Ce sera la deuxième livraison de l'année. Il y a 8 contrats, Souvent, les contrats sont signés le soir même de la distribution. Il serait intéressant de prévoir une séance de présentation deux ou trois semaines avant la distribution. Le sel se garde très bien, et ce produit peut servir pour les cadeaux. Les prix sont compétitifs, les produits sont originaux (moutarde, confiture de rose trémière).

Produits laitiers (Antoine Schreiber)

Ce contrat regroupe 33 contrats actuellement. La ferme fait vivre 4 à 5 salariés. Laure, la fille de Laurent Tite s'est installée sur un élevage caprin. Elle a trente chèvres, construit une chevrerie moderne. Courant mai, ils organisent une journée porte ouverte (dimanche 14 mai ). Il y aura un marché fermier avec les producteurs du réseau bio du producteur. Il y aura des artisans et des éco-constructeurs, pique-nique sur place, et musique live. En cas de mauvais temps, il y aura un chapiteau. En core une fois, les prix sont très compétitifs pour les produits bio.

Vin (Vanessa Laval)

Ce contrat regroupe 14 adhérents. Vanessa est malheureusement obligée de faire des rappels par mail, par texto avant chaque livraison. Certains amapiens ont un peu de mal avec l'idée d'un engagement régulier, c'est pourtant très important pour les producteurs. Le contrat est en place depuis deux ans. Mathieu travaille avec deux amaps, à Cenon et le Haillan. Vanessa nous préviendra pour les prochaines porte ouvertes. Petit conseil : goûtez le pepperwine. Là aussi prix très compétitifs, produits diversifiés et excellente qualité.

Pain (Claire Filipozzi et Isabelle Pellet)

La reprise du contrat par Claire n'a pas été très facile, notamment à cause des difficultés de lecture des feuilles et des contrats. Aujourd'hui, le contrat regroupe 27 adhérents. Il y un peu de rotation. Il est possible de mettre en place un contrat farine, avec 1 kilo pour 2,20€ de farine T80, livraison 1 jeudi par mois. Une fête du pain est prévue fin juin. Pour Gourmandignes ce sera une animation fabrication farine, et pain. Claire et Isabelle Pellet nous informera de la date.

Bière (Stéphanie Crevel)

22 contrats l'an dernier, pour l'instant on est encore en dessous du volume de l'an dernier mais la saison commence vraiment vers la fin mai. Il y aura bientôt de nouveaux produits, bière blanche et bière brune, en grande bouteille. Les tarifs arrivent bientôt. Fin mai début juin, Stéphanie organisera une dégustation. Nicolas a arrêté la partie restauration.

Miel (Isabelle Veron et Nicole Chiva)

Nicolas et Guillaume travaillent depuis 2011 à l'amap de Cenon. Ils se sont versé leur premier salaire de 1000€par mois en 2016. Le contrat regroupe 19 familles cette année, Cenon est monté jusqu'à 25 familles . Les producteurs sont super contents, car cela leur retire la présence sur des marchés. Il ne font d'ailleurs presque plus de marchés. Le pot de miel bio de 250g à 5,50€, le prix est inchangédepuis 2011.

Le contrat ne fonctionnera plus à 100 % à la demande il y aura un pot minimum de commande, et tous les deux mois, chacun commandera ses produits.

Asperges (Elie Sloïm)

Début la semaine prochaine. Contrat regroupant 30 à 40 familles, très régulier, avec des fidèles. Possibilité d'un arrêt de ce contrat en 2019, profitez-en tant qu'il est encore temps.

Agrumes

Si on trouve des gens pour aider pour la logistique, pour transporter livrer, Isabelle Pellet peut être disponible pour monter un contrat agrumes. Elie est volontaire pour donner un coup de main en cas de besoin.

Huile d'olive

Pascal est sur le coup. 5 ou 6 personnes sont intéressées.

Kiwi

Marine se renseigne sur la possibilité de mettre en place un tel contrat

Œufs

Julie Morana

Quelques idées en vrac:

  • Affichage à l'amap des besoins et des prix de certains produits
  • Sondage sur le fait d'avoir plus de produits, panier type,
  • Volume de commande globale par l'amap
  • Portes ouvertes : idée de mettre en place des témoignages d'amapien
  • Newsletter : témoignage amapien
  • Mise en place d'un calendrier des livraisons
  • Echanges de recette, catalogue de recettes
  • contrats à minimum de commande : les personnes font une commande minimum il font le chèque correspondant au minimum de commande
  • portes ouvertes : mettre en place un blind test sur la qualité des produits
  • Achat d'un extracteur de jus